Femmes de l’Autremonde, Tome 2 Capture – Kelley Armstrong

CaptureBragelonne, novembre 2010
Marque éditoriale :Bragelonne
ISBN :9782820500113
Langue :Français
Options de téléchargement :EPUB2 (sans DRM)

Son résumé :
Elena Michaels est une femme recherchée.
Elle n’a pourtant rien fait de mal. Enfin, pas récemment. Mais il y a dix ans, son amant l’a changée en loup-garou. La seule femme loup-garou au monde, en vérité. Et aujourd’hui, alors qu’elle parvient enfin à l’accepter, un groupe de scientifiques apprend son existence. Ils la pourchassent et elle s’apprête à foncer droit dans leur piège. Mais c’est sans compter sur sa famille adoptive, la Meute, qui ne reculera devant rien pour la retrouver.
Et sans compter non plus sur Elena elle-même, ce qui est une grossière erreur…

Note : 3.5/5

J’avais hâte de retrouver Elena dans ce tome 2 !! Elena et Clay, Elena et son humour,, Elena et la meute…
Un peu déçue du coup de ne pas retrouver toute la bande du tome 1, ou en tout cas pas autant que je le voulais… Mais en revanche nous avons à faire à un univers plus riche avec la présence de nouvelles créatures : vampires, sorcières, mages, démons…

Elena se retrouve au milieu d’une drôle d’affaire: des créatures sont enlevées et enfermées dans un centre pour des recherches scientifiques. Emprisonnée, elle va découvrir les horreurs dont sont capables certains humains complètement détraqués (particulièrement Ty qui donne vraiment la frousse!). Entre intérêt scientifique et recherche de pouvoir, elle va devoir faire face à un univers qui lui est totalement inconnu. Elle fera ainsi la connaissance d’autres êtres dont elle ignorait l’existence et prendra la pleine mesure (en même temps que nous) de la diversité de l’Autremonde.

Le huit clos de la captivité et un poil long et on aurait presque tendance à décrocher si Elena en avait perdu son caractère si piquant !! Pile quand on pourrait se lasser, on repart de plus belle et finalement à la fin du livre on laisse échapper un « Déjà ? ».
Une fois encore, la narration en « Je » m’a permis de bien me retrouver dans Elena. Et il faut avouer que Kelley Armstrong a une plume très agréable. Si ce n’est pas de la grande littérature, ça n’en reste pas moins très agréable à lire !

Au bout du compte, j’ai aimé ce tome, qui démarre sur les chapeaux de roue, toute la présentation ayant été faite dans le tome 1. Une Elena qui accepte un peu plus ses sentiments, un Clay que l’on retrouve égal à lui même avec plaisir… Et une Paige qu’il me tarde de découvrir au tome 3 !!

Exemple de l’humour d’Elena :
– Le meurtre ? Vous voulez dire qu’il est mort ?
– Non. Il se repose tranquillement, répondis-je. Les gens dorment toujours mieux avec la tête à un angle de 90 degrés. Il a l’air bien installé, non ?

– La vache, repris-je. Bien deviné. Alors vous justifiez l’emprisonnement, la torture et le meurtre de créatures innocentes dans l’espoir de créer une super race humaine ? Vous l’avez obtenu où, docteur, votre permis d’exercer ? A Auschwitz ?

Publicités

Dessine moi un mouton

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :